Ce jardin su différents niveaux situé au cœur de la ville de Florence – à quelques pas de Piazzale Michelangelo – présentait des problèmes difficiles à résoudre, en raison du sol fortement argileux et de la présence de 4 grands pins dans de très mauvaises conditions de stabilité. Après l’élimination des conifères et l’amélioration du substrat (avec du sable et de l’engrais), nous avons procédé à l’arrangement des nouveaux parterres avec des espèces indifférentes de la nature du sol et capables de s’adapter aux conditions les plus difficiles telles que spirae, abelie, raphiolepis, achillee et Valériane. Des nénuphars ont été placés dans le petit réservoir derrière l’olivier.

Le long de la frontière nord, une barrière a été créé avec de gros camélias afin de bloquer les regards indiscrets et d’assurer la floraison en hiver.